Le vibrato est l’arme ultime de tous les guitaristes. C’est une technique essentielle qui permet de donner du relief et de la vie à une note.

Voici comment faire un vibrato horizontal et vertical à la guitare

Qu’est-ce qu’un vibrato ?

Le vibrato désigne le fait de faire « vibrer » une note et lui ajouter une ondulation sonore.

Cette ondulation permet à la note de ne pas rester complètement plate et de la rendre plus jolie, plus vivante, plus expressive et donc de la faire ressortir.

Comme beaucoup de notions musicales, le terme vibrato vient de l’italien. Il pourrait se traduire littéralement par « qui vibre ».

On comprend donc bien que faire un vibrato, c’est faire vibrer une note.

D’ailleurs, le vibrato est utilisé par tous les musiciens qui jouent sur des instruments à cordes : violon, violoncelle, contrebasse… mais surtout la guitare et le chant.
En chant lyrique, tu remarqueras très vite les notes vibrées car la technique du vibrato est très souvent utilisée sur les longues notes.

Revenons à la guitare, il existe 2 grands types de vibrato :

Pour être encore plus précis, il en existe un troisième, utilisé par un seul guitariste au monde : Steve Vai. C’est une sorte de vibrato circulaire qui combien vibrato horizontal et vertical, mais on ne va pas s’attarder dessus, car personne ne l’utilise à part lui 😉

Un vibrato a ensuite 2 paramètres fondamentaux :

Cela veut dire qu’on peut avoir par exemple :

Et nous verrons en détail dans la suite, quel vibrato utiliser et quand.

Commençons donc par le vibrato horizontal

Comment faire un vibrato horizontal ?

La technique du vibrato horizontal à la guitare est assez simple à exécuter. Sur guitare acoustique / folk et guitare classique où il est assez difficile de tirer les cordes, c’est la technique du vibrato horizontal qui est la plus souvent utilisée.

Le vibrato horizontal consiste à imprimer une oscillation horizontale à une note jouée à plat.

C’est assez simple et encore mieux avec un exemple :

Pour réussir cette technique, il faut faire attention à plusieurs points :

Ça c’était pour la partie technique, maintenant, il va falloir choisir les paramètres de ton vibrato.

Pour le vibrato horizontal, tu peux choisir sa vitesse, par exemple très rapide ou très lent. 

En revanche, on ne peut pas choisir sa largeur, son amplitude, puisqu’il est horizontal. Il est important que la corde reste bien droite, dans sa position initiale. La corde ne doit surtout pas monter ou descendre (en hauteur).

Si tu tires un peu sur la corde (que tu fais un bend), et que tu commences à vibrer sur une note qui n’est pas juste (corde bien droite), le vibrato sera moche et l’effet ne sera pas réussi.

Le vibrato horizontal est bien adapté aux passages assez lents, comme les balades (par exemple Wonderful Tonight d’Eric Clapton)

Wonderful Tonight – Eric Clapton

Attention dans la vidéo ci-dessus, Eric Clapton utilise surtout un vibrato vertical, le but de l’illustration est de te montrer un contexte où tu peux utiliser un vibrato horizontal.

Car oui, le vibrato est une affaire de goût, tu peux choisir la vitesse, l’amplitude, la technique, tout ce que tu veux pour t’exprimer et te faire plaisir.

Concernant le vibrato horizontal on le retrouve plutôt dans les morceaux doux et plus fréquemment sur guitare classique ou folk qu’électrique.

Comment faire un vibrato vertical ?

Le vibrato vertical à la guitare est une technique un peu plus compliquée que le vibrato horizontal.

Pour bien l’exécuter c’est comme si tu faisais une série de micro-tirés / relâchés en rythme et en repassant toujours par la note juste.

Autant te dire qu’il vaut mieux maitriser la technique du tiré (bend en anglais) avant d’essayer de maitriser le vibrato vertical.

Et pour bien comprendre, commençons par un cas pratique :

Un vibrato vertical, c’est donc une successions de tiré, relaché, tiré, relaché, tiré, relaché, … en rythme.

Cette technique présente de très nombreux points commun avec la technique du tiré (bend). Et logiquement, comme pour le tiré, c’est le poignet qui fait le mouvement, pas les doigts.

Pour réussir ton tiré vertical il est important de vérifier 3 points :

En gros, une fois que tu as choisi les 2 paramètres : vitesse et amplitude, il faut les maintenir constants pendant tout ton vibrato.

La liberté, c’est que, contrairement au vibrato horizontal, tu peux jouer sur les 2 paramètres : vitesse et amplitude (largeur).

Voici par exemple Jimmy Page au début du solo de Stairway to Heaven qui fait un vibrato très rythmique.

Vibrato sur le solo de stairway to heaven

Ou dans cette vidéo où BB King nous fait son vibrato spécial BB King, très petit et très rapide.

The Thrill is Gone – BB King – Vibrato

Ou encore ici comme Carlos Santana sur Europa

Europa – Carlos Santana

Ou encore Zakk Wylde dans ce solo qui a des vibratos beaucoup plus amples

BLACK LABEL SOCIETY – ANGEL OF MERCY 

Pour bien maitriser cette technique, il faut bien osciller autour de la note de référence (avoir la note de base du vibrato juste).

Tu peux t’entrainer avec tous les doigts et rappelle toi que ce qui compte, ça n’est pas la puissance des doigts, mais la souplesse du poignet, comme dans un tiré.

Et maintenant justement, passons sur la dernière technique de cette leçon : comment faire un vibrato sur un tiré ?

Comment faire un vibrato sur une note tirée

Voici comment faire une vibrato sur un tiré / bend

Nous l’avons vu précédemment, à la guitare, il est possible de faire  faire un vibrato des notes plates. Ce sont les techniques du vibrato horizontal et vertical, mais il est aussi possible de faire un vibrato sur une note tirée. C’est ce que nous allons voir maintenant.

La technique du vibrato sur une note tirée consiste à effectuer une oscillation entre la note juste et la note qui est au dessus.

Comme toujours la base du vibrato doit être la note juste.

Sur une note tirée, le vibrato est en dessous et se réalise de la façon suivante :

De cette façon, l’oscillation s’effectue entre la note juste et une note légèrement en dessous.

Tu peux toujours choisir tes 2 paramètres : largeur (amplitude) et vitesse (rapidité). Il y a les gros vibrato type Heavy Metal et les petits vibratos dans le style de BB King.

2 points sur lesquels être attentif :

Quelques conseils et idées pour réussir ses vibratos sur les tirés / bends

Suite d’impulsion, il faut bien sentir la chaine musculaire qui se relâche légèrement, puis elle se retend, … ça n’est pas seulement les doigts, c’est toute la chaine qui entre en jeu.

Pour donner une analogie, c’est un peu comme si on appuyait sur une pédale d’accélération, il faut doser l’énergie.

Comme pour les autres vibratos, il faut (dans l’idéal) apprendre à le faire avec tous les doigts.

Je conseille dans un premier temps de bien maitriser la technique avec le doigt avec lequel tu es le plus à l’aise, puis ensuite d’étendre aux autres doigts.

Comme toujours lorsqu’il s’agit de progresser techniquement, il faut d’abord commencer à faire le mouvement très très lentement. C’est important de maitriser la précision et la qualité avant la vitesse.

Une fois que tu sais faire ton vibrato lentement, tu peux utiliser un métronome pour travailler le placement rythmique (toujours très lentement, hein, on se comprend ;-).

Puis, une fois que tu te sens à l’aise, tu peux accélérer.

Un beau vibrato, c’est un vibrato régulier au niveau de :

Voilà, j’espère que cette leçon sur le vibrato à la guitare t’a plu. Tu sais maintenant comment faire :

Si tu as des questions, n’hésite pas à les poser dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *