La coordination des mains est indispensable pour bien jouer de la guitare

La synchronisation des mains est une des choses qui posent le plus de problème aux guitaristes.

Que vous soyez débutant ou plus avancé, avoir une bonne coordination main droite, main gauche est indispensable.

Il es possible que vous arriviez à gratter une corde et à aller vite.

Mais dès qu’il faut jouer un lick un peu plus complexe et jouer en rythme, tout s’effondre ou part en vrille.

Vous savez, cette situation quand votre main droite fait quelque chose et que les doigts à la main gauche ne suivent plus du tout, sont en retard et qu’aucune note ne semble bien sonner. Vous connaissez ?

Rassurez-vous, c’est normal.

Dans cet article, je vais partager avec vous, mon expérience et ma méthode pour avoir une excellente coordination des mains, dans toutes les situations.

Un truc simple pour améliorer la synchronisation des mains

Dans un premier temps, vous risquez de ne pas aimer ma réponse, … mais dans un second temps, quand vous aurez eu le temps de pratiquer, vous apprécierez sa simplicité et la liberté qu’elle vous laisse.

En vérité, pour améliorer la coordination, tout est une question d’INTENTION.

Le pouvoir de l’intention

L’intention, c’est la source et le secret de tous les progrès à la guitare (et ailleurs). Malheureusement, personne n’en parle.

Et vous aurez raison de me demander pourquoi ?

La réponse est simple : parce que vous ne pouvez pas voir l’intention.

Personne ne peut écrire l’intention sur une tablature, ou dans une vidéo. On n’apprend pas à avoir de l’intention. On le décide, c’est tout.

La conséquence de tout ça, c’est que personne n’a envie d’entendre parler d’intention. Et du coup, aucun professeur de guitare ne vous apprend à avoir de l’intention ni n’en parlera.

Bizarrement, moi, j’aime bien parler de toutes ces choses dont personne ne parle et qui pourtant me paraissent fondamentales. (ça doit remonter à la première méthode que j’ai publiée : Le Secret des Vrais Guitaristes de Jamie Andreas, qui est une mine d’or pour celui ou celle qui sait voir au delà des sentiers battus).

Et vous voulez savoir pourquoi j’aime ça ?

Parce que peu importe le nombre de licks, de riffs, de plans ou de phrases que vous travaillerez, combien de leçons vous avez pris, ou à combien de sites de guitare vous êtes inscrit … sans intention, il ne se passe rien !

Mon objectif, c’est de faire prendre conscience du pouvoir de l’intention à tous les guitaristes.

L’intention, c’est l’étincelle créatrice. Sans elle, vous allez avoir du mal tôt ou tard.

Et s’il y a bien une chose que je déteste, c’est de voir des guitaristes galérer et avoir du mal.

Surtout quand je peux voir ce dont ils ont besoin mais qu’eux ne le voient pas. (Vous vous souvenez de ma mission ? Vous aider à ne pas faire les mêmes erreurs que moi, vous mettre dans la bonne direction et vous faire gagner un max de temps et de plaisir à la guitare)

coordination des mains droite et gauche guitare

Le réflexe numéro 1 pour synchroniser ses mains

Et bien pour la coordination et la synchronisation des mains à la guitare, c’est la même chose.

Vous voulez avoir des mains bien coordonnées ? et bien faites ! Qu’est ce qui vous en empêche ?

Si vos doigts de la main gauche ne sont pas synchronisés avec votre main droite, alors c’est que vous allez trop vite.

Ralentissez, ralentissez.

Prenez le temps de ralentir, de bien comprendre ce qu’il se passe

C’est fait? Super !

Maintenant, que vous avez ralenti et que vous avez pris le temps de bien comprendre, que faire ensuite ?

Faites en sorte que votre doigt appuie sur la case qu’il doit jouer exactement en même temps que votre médiator (ou votre doigt) joue la corde. (si vous avez suffisamment ralenti, c’est très facile à faire).

Ce n’est pas plus compliqué que ça, et c’est tout ce qu’il y a à faire.

C’est juste une intention.

Au cas où vous ne vous en êtes pas rendu compte, vous avez joué avec l’intention de synchroniser votre doigt de la main gauche, avec votre main droite 😉

Cela parait si simple, qu’il se peut que vous ressentiez dans un premier temps un peu d’agacement, c’est normal.

Dans un second temps, cette simplicité, vous libèrera.

synchronisation main à la guitare

La méthode pour avoir des mains bien coordonnées

Voici la méthode infaillible pour apprendre tout ce que vous voulez.

Dès qu’une erreur se produit, voici quoi faire en 3 étapes:

  • Ralentissez, Ralentissez, Ralentissez
  • Réduisez, Réduisez, Réduisez
  • Isolez, Isolez, Isolez

Étape 1 : Ralentissez la vitesse

Nous l’avons vu précédemment. Le réflexe numéro quand une erreur survient, c’est de ralentir drastiquement le tempo.

Souvenez vous, la vitesse est votre ennemie.

Étape 2 : Réduisez et Décomposez

Dans un second temps, il faut réduire, votre champ d’attention et réduire le nombre de notes que vous jouez.

Si vous n’arrivez à bien jouer que 4 ou 5 notes proprement. Ne travaillez que sur ces 4 ou 5 notes. Et faites une pause entre chaque répétition.

Si vous avez déjà réduit le nombre de notes, réduisez le nombre de répétitions (dans le cas de motifs qui se répètent plusieurs fois)

Peut-être que vous arrivez à faire proprement 2 fois un motif qui doit se répéter 6 fois, mais qu’à la 3ème, patatra, ça dérape. Dans ce cas, travaillez seulement sur 3 répétitions.

Prenez à chaque fois le temps de bien comprendre pour identifiez précisément la zone problématique.

Étape 3 : Isolez la difficulté

Cette démarche peut vous paraitre super simple ce que je vous raconte et ça l’est.

Cependant, je fais quotidiennement ce constat surprenant : 99% ne l’utilise pas.

Si vous isolez suffisamment le problème, vous devriez arriver à une séquence de notes qu’il est impossible de rater.

C’est le but !

Isolez suffisamment la difficulté pour qu’il soit pratiquement impossible d’échouer!

L’idée, c’est de rendre n’importe quel plan si facile que vous ne puissiez pas ne pas le réussir.

 

comment jouer vite guitare coordination

Résumé de la démarche pour la coordination des mains

Essayer cette démarche sur un plan que vous êtes en train de travailler :

  1. Ralentissez la vitesse pour bien comprendre ce qu’il se passe
  2. Réduisez l’intervalle de notes pour isolez la difficulté
  3. Travaillez uniquement cette difficulté
  4. Progressivement ajouter une note, puis 2, … pour ré-augmenter l’intervalle
  5. Continuez jusqu’à ce que vous arriviez à jouer votre plan en entier
  6. Ou identifiez une nouvelle difficulté et recommencez le process.

 

Vous pouvez faire ça, pour travailler votre plan, petits bouts par petits bouts et les assembler après.

Gardez en tête cette intention de départ de bien jouer en même temps la note avec la main droite et la main gauche.

Et gardez un tempo suffisamment lent pour que ça soit facile. La vitesse viendra après. En premier il faut la synchronisation.

Personne n’apprend à courir avant de savoir marcher

coordination et vitesse à la guitare

La méthode pour apprendre à jouer vite

Vous savez maintenant comment vaincre toutes les difficultés. Vous savez synchroniser vos mains et vous êtes à l’aise à vitesse lente.

Quelle est la bonne méthode pour augmenter la vitesse ?

Un des conseils très répandu est le suivant : «démarrer très doucement et augmenter la vitesse en minuscules incréments dès lors que vous pouvez le jouer parfaitement».

BORING !!

Bon, ok, il n’y à aucun problème avec e conseil, si ce n’est qu’il ne reflète qu’une partie de la vérité.

Les 2 approches à utiliser pour apprendre à jouer vite à la guitare

En vérité, vous avez besoin de 2 approches :

Jouer lentement

  • Vous devez rendre vos plans faciles comme nous l’avons vu précédemment. Ralentir, Réduire et Isoler. Et vous devez ensuite les jouer confortablement à vitesses lentes et gérables pour vous.

Le problème, c’est que de rester à des vitesses lentes, ne vous donnera pas le stimulus nécessaire pour augmenter la vitesse de réaction des muscles.

Vous pouvez reprendre l’analogie avec la course à pied.

Le mouvement quand vous marchez n’est pas le même que lorsque vous courrez.

L’augmentation de votre vitesse de marche ne va pas vous faire courir.

Augmenter le temps passé à marcher ne va pas vous faire courir non plus.

Pour apprendre à courir, vous devez courir.

Au début, vous ne pourrez pas le faire pendant très longtemps et vous ne serez pas capable d’aller très vite. C’est normal.

Mais déjà, vous serez plus rapide qu’en marchant et vous développerez le type de réflexes dont vous avez besoin pour courir.

Jouer vite

C’est exactement le même process quand vous voulez développer votre vitesse à la guitare.

  • Jouer lentement, est essentiel pour développer la précision, le timing et la mémoire musculaire.
  • Jouer vite est indispensable pour améliorer votre endurance, vos réflexes et votre vitesse.

Pour développer ces dernières qualités, vous aurez besoin changer de vitesse, de braquet ou de pignon (c’est comme vous voulez).

La difficulté, c’est que plus vous allez vite, plus vous aurez du mal à garder votre précision et votre endurance.

C’est pour cela que je vous conseille d’utiliser cette technique secrète 😉 (pas si secrète puisque je vais vous la donner maintenant), qu’on appelle des sprints !

comment développer sa vitesse à la guitare

 

Le but c’est de faire des petits sprints et de vous reposer.

Vous faites un sprint sur 1 temps ou une mesure, puis vous vous reposez pendant 1, 2, 3, 4 temps ou mesures et vous recommencez.

Les sprints vous feront ressentir la sensation de vitesse et stimuleront votre système nerveux pour développer votre vitesse.

Faire des sprints courts augmente vos chances de réussir tout en réduisant vos risques d’erreurs. Ça vous laisse aussi l’opportunité de vous reposer entre chaque sprints.

Cependant, attention !

Faire des sprints ne vous dispense pas de pratiquer la précision à faible vitesse. C’est complémentaire. Les 2 sont nécessaires.

La méthode pour associer une bonne coordination des mains à haute vitesse, c’est d’associer répétitions lentes et sprints rapides.

En augmentant votre endurance et votre vitesse dans les sprints, vous pourrez ensuite augmenter votre vitesse et votre endurance à basse vitesse. Les sprints vous tirent vers le haut.

Voici donc tous les ingrédients dont vous avez besoin pour synchroniser vos mains et jouer vite :

  • Utilisez le pouvoir de l’intention
  • Isolez la difficulté
  • Pratiquez à basse vitesse
  • Sprintez à haute vitesse

 

La synchronisation des mains, c’est sans doute la chose la plus important pour un guitariste. Sans elle, vous ne pouvez rien faire.

La bonne nouvelle, c’est que tout commence par une intention.

Si vous avez ce premier ingrédient, vous aurez accès aux 3 autres.

2 vidéos bonus sur la coordination des mains

En bonus, je vous mets ici quelques vidéos que nous avons fait avec Cyrille sur la coordination des mains.
La première est destinée aux débutants.

Le seconde est déjà un peu plus avancée et parfaite si vous voulez vous tester 😉

 

Conclusion sur la coordination des mains

J’espère que vous avez trouvé ces conseils utiles.

Si vous avez besoin d’être guidé dans ce process, vous pouvez toujours vous inscrire à DCV (Dextérité Coordination Vitesse) si vous débutez ou LPV (Légato Picking Vitesse) si vous êtes plus avancé.

Et si vous vous demandez pourquoi j’écris toujours des articles, pourquoi je vous envoie des messages, que je fais ces vidéos et ces cours, c’est parce que je sais ce que ça fait d’être dans une impasse, de se démotiver et d’être rongé par le doute et la frustration.

S’il y a une seule chose que je peux vous donner, même si vous ne suivez aucun de mes conseils ou que vous n’achetez aucun de mer cours, c’est de vous rappeler que vous êtes meilleur que ce que vous pensez.

Il y a des domaines dans lesquels vous êtes déjà bon. Les meilleures choses que nous rencontrons dans nos vies, ce sont les choses qui sont déjà à l’intérieur de vous. Vous devez juste prendre une pelle et creuser un peu.

D’ici là, amusez-vous bien et prenez du plaisir à jouer de la guitare !

Et partagez cet article avec ceux qui pourrait en avoir besoin.

 

Share This