Quand on débute la guitare, Il y a plusieurs profils de personnes. Il y a d’un côté le profil le plus normal : celui qui manquent un peu de confiance en lui et qui veut débuter doucement, en apprenant des rythmiques simples.

Et puis il y a ces personnes un peu trop ambitieuses, qui veulent directement devenir David Gilmour et qui tente le tout pour le tout de reproduire les solos de leurs guitar héros !

Sachez dans tout les cas que si vous êtes le premier ou le deuxième profil de guitariste, il vous faudra un jour ou l’autre apprendre le solo.

Pourquoi ?

Le solo est une très bonne manière de progresser à la guitare. En plus de vous distinguer des autres musiciens lorsque vous jouez en groupe ou sur scène, il vous permettra de travailler bien d’autres aspects lorsque vous apprenez la guitare.

En soit, le solo vous fera passer du “guitariste feu de camps” (vous savez, celui qui vous joue Wonderwall d’Oasis le samedi soir… Et qui ne sait jouer que ça), à “guitariste qui se débrouille vraiment bien avec sa gratte !”.

 

solo-guitare

 

Aujourd’hui, nous vous expliquons donc pourquoi il est important d’apprendre le solo. Vous verrez, à la fin de cet article, vous aurez directement envie de prendre votre guitare !

 

C’est donc en apprenant le solo que…

 

Vous apprendrez à connaître votre guitare

 

C’est un des critères les plus importants lorsque l’on apprendre la guitare : connaître son instrument. En apprenant le solo, vous testerez de nouveaux sons et apprendrez tout un nouveau jargon de guitariste : hammer-on, slides, pull off… Il est rare qu’un solo se fasse note par note sans effets ni sonorités particulières.

Vous apprendrez donc à mieux connaître votre guitare et surtout votre manche : repérer ces sons particuliers, à tel ou tel endroit du manche… A force de vous entraîner, vous saurez exactement sur quelle corde, quelle case vous pourrez obtenir cette sonorité particulière, ou cet effet que vous aimez tant jouer ou entendre.

Et si, en apprenant le solo, vous apprenez donc à mémoriser le manche de votre guitare, vous apprendrez alors aussi à être plus productif lorsque vous devrez travailler un autre morceau !

 

Apprendre-la-guitare

 

Vous développerez votre solfège

 

Ne fuyez pas ! Le mot “solfège” n’est pas un gros mot, je vous assure.

Si vous n’y connaissez rien en solfège, vous pouvez tout de même être très bon en solo. Il est bien connu que Jimi Hendrix n’a jamais appris une partition de sa vie.

Mais si vous n’avez pas le talent de Jimi, vous ne pourrez malheureusement pas prendre simplement votre guitare et essayer de faire un solo sur des notes au hasard. Cela risquerait de sonner faux, et de vous décourager par la même occasion : ce n’est pas en jouant quelque chose de mauvais qu’on apprend à être fier de soi.

 

Même si cela paraît simple, le solo nécessite en fait de savoir un bon nombre de choses en solfège : quelle gamme utiliser ? Pour quel type de musique ? Quelles différentes gammes peut-on jouer ensemble ?

Par exemple, lorsque vous débuterez le solo, vous vous initierez certainement grâce à la gamme pentatonique. Nous vous invitons d’ailleurs à lire notre article à ce sujet.

 

Il existe aussi des phrases et des licks qu’il est intéressant de connaître, pour vous permettre, si vous composez un jour vos morceaux, de les placer sous différentes manières.

Dites vous que si vous souhaitez être à la hauteur d’Eddie Van Halen en solo, il vous faudra apprendre quelques bases de solfège. Et puis apprendre le solfège avec le solo, c’est apprendre le solfège en s’amusant !

 

Vous développerez votre technique

 

Et oui, il n’y a pas que le solfège que vous travaillerez. Je dirais même que c’est une petite partie de ce que vous fera apprendre le solo.

technique guitare

 

Le solo vous permettra de développer grandement votre technique. Vous vous rendrez vite compte que faire des petites erreurs, qu’elles soient de rythme ou de doigté n’est pas agréable lorsque l’on joue un solo. Même les plus petites erreurs !

Le solo vous poussera donc toujours à vous améliorer. Quand vous prendrez votre guitare, vous aurez envie de mieux faire à chaque fois.

Il vous permettra donc de travailler votre rythme autant que votre doigté.

 

Le solo, ce n’est pas de la rythmique (c’est d’ailleurs ce qui le distingue). En vous entraînant au solo, vous entraînez vos doigts et vos mains, la gauche comme la droite, à être plus précises.

 

Vous improviserez

 

Apprendre le solo, c’est aussi faire un premier pas vers l’improvisation (et donc vers la composition).

Ce qui est bien, avec le solo, c’est que vous n’êtes pas enfermé dans vos phrases de tablatures à respecter. Évidemment, il y a les gammes, et les principaux licks qui définissent votre solo. Mais à part ça, quoi d’autre ?

 

Tant que vous respectez les deux critères cités juste au dessus, vous pouvez vous permettre toutes formes d’extravagances : le changement de gammes, la technique du tapping, les hammers-on, les pull-off… Ne vous restreignez pas et faites vous plaisir !

 

Apprivoiser le solo, c’est tester tout un tas de choses qu’on ne se permet pas lorsque l’on joue d’autres morceaux. Le solo permet beaucoup de choses, il serait dommage de s’en priver !

 

Alors, convaincu d’apprendre le solo ?

 

Si vous êtes encore débutant ou que vous êtes à ce point de stagnation où passe tous les guitaristes à un moment ou un autre, il est temps de vous mettre au solo. Vous retrouverez notre cours Le Solo Dans La Peau, pour bien vous aider à débuter.

Si, au contraire, vous n’êtes toujours pas convaincu (ce qui ne serait tarder), nous vous invitons à lire nos autres articles consacrés à ce sujet.

N’hésitez pas non plus à partager cet article sur les réseaux sociaux avec tous vos amis guitaristes !

Share This