Développer son oreille musicale

Developper son oreille musicale

L’oreille interne

Oreille musicaleUne très faible proportion de gens sont capables d’identifier les notes avec précision. Pour la plupart d’entre nous, identifier la note correspondant à n’importe quel son de façon instinctive sans même hésiter une seconde, n’est pas une chose aisée.

Ce don, c’est ce qu’on nomme l’oreille absolue. Les gens qui ont l’oreille absolue reconnaissent la note avec la même aisance que celle que nous avons pour identifier le nom de la couleur d’une orange par exemple. (la réponse est orange ;-).

Ces personne, à l’écoute de n’importe quel son, identifient immédiatement que le son est un La bémol par exemple. Pour tous les autres mortels de ce monde qui, comme moi, ne sont pas nés avec cette faculté incroyable de reconnaitre les notes, il nous est INDISPENSABLEde travailler notre oreille interne de façon à se créer nos propres repères auditifs.

Voici donc quelques conseils pour avoir une oreille aiguisée et attentive aux détails les plus minutieux de la musique.

Mieux écouter pour développer son oreille musicale

Dans notre vie moderne, la musique est omniprésente. Profitez de ce fait pour porter attention à la musique que vous percevez tout au long de la journée :

  • Faites des liens entre différentes chansons selon votre perception. Developper son oreille (2)
  • Portez attention aux différentes sonorités et aux contrastes dans les différentes scènes des films que vous voyez au cinéma ou à la maison.
  • Essayez de vous concentrer sur un seul instrument à la fois quand vous écoutez de la musique ou encore quand vous allez à un concert. Isoler d’un ensemble, les sons provenant d’un instrument en particulier est la base de la reconnaissance auditive.
  • Tentez de vous rappeler de la structure de la chanson que vous venez d’entendre (ex : intro avec seulement la batterie, couplet. refrain,couplet avec des chœurs cette fois, refrain, solo de guitare, refrain avec la chanteuse que se met à crier comme une folle)
  • Surtout, ouvrez vos oreilles et votre esprit à de nouvelles musiques, de nouveaux styles, de nouveaux instruments, de nouvelles sonorités. Votre oreille interne est un peu comme la mémoire de tout ce dont vous avez entendu dans votre vie. Nourrissez là donc sans relâche.
  • Écouter, c’est aussi écouter la musique dans notre tête quand on est seul chez soi ou lorsqu’on est sur le point de s’endormir.

Reproduire ce que vous entendez pour développer son oreille musicale

oreilleÉvidemment, le meilleur moyen de savoir si vous percevez correctement un son est d’essayer de le chanter.

N’oubliez pas que les meilleurs musiciens étaient nuls avant d’être bons alors ne vous découragez jamais. Passez à l’acte, écoutez les chansons que vous aimez bien et tentez de fredonner la mélodie de la partie vocale ou d’un des instruments. Ne vous égarez pas dans des choses trop complexes au début. Vous pouvez même jouer quelques notes sur votre instrument en essayant de les chanter le plus rapidement. Essayez, de mémoire, de retrouver les premières notes d’une mélodie qui vous est familière.

 

Apprendre des mélodies pour développer son oreille musicale

Les chansons pour enfant ou les comptines, même si cela peut vous paraitre bête, sont parfaites pour débuter dans ce genre d’exercice.

Profitez-en aussi, quand vous rencontrez des musiciens pour leur demander de vous montrer une mélodie qu’ils aiment particulièrement jouer. Apprendre une ligne mélodique de quelqu’un d’autre est toujours un cadeau pour notre oreille.

Improviser pour développer son oreille musicale

oreille interneL’improvisation, c’est la création instantanée d’une idée musicale. La seule limite est la limite de votre imagination. Votre oreille devient le chef d’orchestre qui manœuvre vos doigts sur votre manche. Dans cet univers, il n’y a que des possibilités et absolument aucune fausse note.

L’oreille musicale de Mozart

À l’âge de 3 ans, Mozart découvrait déjà par lui même les possibilités infinies de la musique sur son piano parce que sa soeur lui disait de «trouver les notes qui s’aiment». Ce n’est pas un hasard s’il a composé des mélodies originales que vous entendez à la télévision encore de nos jours. Il a sans doute passé de nombreuses heures à simplement ESSAYER DES TRUCS.

En vous fiant à votre instinct, essayez de trouver un enchainement de quelques notes qui vous touche ou encore un nouveau rythme sur les accords d’une pièce que vous connaissez déjà. N’oubliez pas que plus vite vous vous y mettrez, plus vite vous deviendrez un maitre de l’art de l’improvisation.

Et vous, comment faites vous pour développer votre oreille interne ? Dites le moi dans les commentaires

8 Comments

  1. Micka C sur 3 février 2016 à 5 h 45 min

    Je suis plutôt d’accord avec tout ça. L’oreille (en tout cas la mienne) est feignante si on ne la fait pas bosser, et jouer « tout court » ne suffit pas à développer en profondeur sa musicalité. Y’a qu’en se prenant la tête à repiquer des choses de plus en plus dures que l’oreille prend réellement conscience de se qui se passe et intègre de nouveaux réflexes.
    Suffit de voir des mecs comme Django, qui ont appris la musique simplement d’oreille.

  2. ondongo sur 18 juin 2015 à 12 h 14 min

    Merci beaucoup pour des conseil je vais m’efforcé à les en mettre en pratique

    • Cyrille sur 18 juin 2015 à 13 h 14 min

      à très bientôt pour une vidéo
      Cyrille

  3. mireille sur 10 octobre 2014 à 16 h 40 min

    bonsoir! merci pour ces articles et commentaires.j’esper pouvoir arriver a travailler assez pour développer

    mon oreille.

  4. Ed sur 20 mars 2013 à 17 h 45 min

    Merci Lépaulard pour cette précision, tu as tout à fait raison.

  5. Lépaulard sur 20 mars 2013 à 16 h 36 min

    Tu écris : « Pour tous les autres mortels de ce monde qui, comme moi, ne sont pas nés avec cette faculté incroyable » en parlant de l’oreille absolue, il faut savoir, qu’en fait, nous naissons tous avec l’oreille absolue. Notre oreille ne se trompe jamais, après c’est l’interprétation de lobe gauche de notre cerveau qui fait le reste.
    Fermons cette parenthèse pour dire bravo et merci pour tout ce travail

  6. david R sur 1 décembre 2012 à 18 h 52 min

    salut , alors pour moi je fais comme tu le dis , surtout que je suis sur le travaille de gamme en se moment ( les pentatonique pour l’instant ) sinon j’utilise un logiciel aussi qui est très bien je trouve , mais j’ai ne trouve pas le temps de m’en servir tous les jours , voila le lien . et merci pour l’article très sympa comme d’habitude !http://www.earmaster.com/fr/homeB.htm

    • Ed sur 1 décembre 2012 à 19 h 22 min

      Salut David,

      Merci pour ce commentaire. En effet, earmaster est un logiciel très complet et bien fait. C’est aussi une très bonne idée d’apprendre à identifier les gammes à l’oreille comme tu le fais. La gamme pentatonique a une sonorité bien particulière. L’apprendre permet ensuite d’identifier plus facilement les solos dans les morceaux de Rock ou de Blues.

Laissez un commentaire





Share This