Cher fan de Pink Floyd, bienvenue ! Nous sommes ici pour répondre à une question qui a tracassé plus d’un guitariste : comment jouer de la guitare comme David Gilmour ? Comment faire pour ne serait-ce qu’approcher le son de ce maître guitariste ?

Ami guitariste, votre quête touche à sa fin. Ce questionnement qui vous suit depuis toutes ces années va prendre fin. Nous allons nous concentrer sur deux aspects : L’aspect musical, et celui de la sonorité. Nous évoquerons les astuces utilisées par Gilmour, ainsi que son matériel fétiche, ainsi que le matériel qui s’approche de son matériel fétiche.

Préparez-vous à entrer dans l’univers de David Gilmour !

Chez David Gilmour, tout est dans le feeling

Pas besoin d’être un grand connaisseur de Gilmour pour être sûr d’une chose : David n’est pas un virtuose… Ou du moins pas un virtuose dans le sens typique du terme. Dans son jeu, il met toutes ses émotions, et plus encore : il fait passer la musique avant tout.

Pour jouer comme le guitariste de Pink Floyd, vous aurez besoin de vous concentrer sur la chanson que vous voulez jouer ; et sur l’effet qu’elle produit. Un fois que vous aurez bien capté la personnalité de la chanson, allez dans le même sens.

Votre but sera de transmettre l’émotion de la chanson dans vos parties rythmiques et vos solos. Sur une ballade mélancolique par exemple, il vous faudra privilégier des gammes mineures pour rester dans l’esprit de la musique.

Les glissés, bends et autres techniques

david-gilmour-en-concert

Voilà un aspect essentiel du jeu du guitariste britannique : Des bends parfaitement justes, et des slides d’une précision chirurgicale. Là est la clé du jeu de Gilmour : il est extrêmement précis, laisse peu de place à l’improvisation, mais est réglé dans le moindre détail.

Chaque note a sa signification et sa place précise. La moindre erreur peut tout casser. Un autre aspect essentiel : les silences. Gilmour sait faire des pauses au bon moment dans ses solos, comme pour laisser respirer sa guitare. N’oubliez pas de faire de même.

Voici quelques solos à étudier : celui de « Another brick in the wall part II » pour les bends. Pour les glissés, écoutez le solo de « Money ». N’oubliez pas qu’une des meilleures façons de s’inspirer de quelqu’un, c’est de le copier !

Point matériel : les guitares et amplis de David Gilmour.

Bien-sûr, étudier méticuleusement le moindre détail du jeu de Gilmour est important. Mais appliquer vos progrès sur le mauvais matériel peut tout gâcher ! Voici donc pour vous les éléments clés de son matériel. Il y en a pour tous les goûts… et surtout, tous les budgets.

Sonner comme Gilmour sans vider des poches, c’est possible !

La guitare qu’il vous faut

Si vous avez un budget restreint, jetez un œil du côté de la marque Squier pour investir dans votre guitare. La marque appartient au groupe Fender et produit des instruments d’une qualité tout à fait honorable. Le modèle Stratocaster vintage 70’s saura vous séduire si vous aimez David Gilmour.

L’ampli idéal

Essayez donc le Mustang III de chez Fender. C’est un très bon ampli pour jouer chez soi. Il a la particularité de posséder une bonne palette d’effets. Il vaut aux alentours de 290€. Pour compléter le tout, vous pouvez opter pour une wah-wah Cry Baby, d’une valeur d’environ 80€.

pink-floyd-concert

Vous voulez investir un peu plus ?

Voici donc le matériel qu’il vous faut :

Côté guitare

Pas de secret : David Gilmour est un inconditionnel de la Fender Stratocaster. Les modèles américains ont bien souvent un prix stratosphérique, parfois injustifié. Les modèles standards Mexicains sont d’excellente qualité, disponibles à partir de 630€ environ. Si vous pouvez investir plus, essayez les deux à l’aveugle, et laisser vous guider par le son, non pas par le prix !

Pour l’ampli maintenant

Voici deux bons amplis intéressants que vous pouvez essayer. Il s’agit des modèles rivaux en entrée de gamme d’amplis à lampe : le Fender Blues Junior et le Vox AC 15. Les deux valent aux alentours des 650€. Si vous pouvez investir plus, le Fender Twin reverb est un ampli dont la réputation n’est plus à faire… Il vous faudra en revanche dépenser le double.

Les pédales d’effets

Ne perdons pas de vue un élément essentiel du son Gilmour : les effets. Pas besoin d’un pedalboard kilométrique. Voici les siennes :

-la Big-Muff d’Electro-Harmonix big-muff

-Le compresseur Boss CS-3boss-cs-3

-La MXR Uni-vibe Chorus M68mxr-uni-vibe-m68

-La MXR Carbon Copy Delaymxr-carbon-copy

N’oubliez pas d’essayer votre matériel, surtout avant de vous lancer dans un achat en ligne !

A vos guitares ! N’hésitez pas à réagir à cet article dans la section commentaires.

Share This