John Petrucci Live

Zoom sur la musique de John Petrucci

Présentation du guitariste

« Technique et musicalité ». Voilà les deux mots qui caractérisent sans doute le mieux le guitariste américain John Petrucci. Technique ET musicalité. C’est dans sa capacité à mêler deux entités trop souvent dissociées qu’est son talent.

John n’est pas un de ces guitaristes que vous trouverez dans un magasin de guitare, faisant le show en jouant à la vitesse de la lumière pour impressionner la galerie. Il fait partie des (trop) rares guitaristes capables de mettre leur technique au service de leur musicalité. Sa technique est son instrument, tout autant que sa guitare.

Ses projets à ne pas manquer

Le guitariste fait partie de la clique de Joe Satriani, Steve Vai et Paul Gilbert. Il a beaucoup collaboré avec ses guitaristes dans le projet G3 de Satriani, regroupant tous ces super guitaristes.

Le travail le plus remarquable de John Petrucci reste sans aucun doute celui au sein du groupe de Metal progressif Dream Theater. Il fonde le groupe avec une bande de gosses tout droit sortie de la prestigieuse université de Berklee de Boston.

Son groupe emblématique : Dream Theater

Cela fait plus de 30 ans que le guitariste joue et compose au sein du groupe. Sur les 13 albums du groupe, il est clairement l’une des grandes sources d’inspiration. Il compose des morceaux entiers, des instruments jusqu’aux paroles.

Si vous n’avez jamais pris le temps d’écouter Dream Theater n’hésitez surtout pas à explorer les albums Train of Thoughts ou encore Images and Words. Le premier est très heavy, le deuxième plus expérimental.

C’est un groupe qui en vaut vraiment le coup. Certains réfractaires lui reprochent une complexité musicale excessive. Pour cause : Le groupe n’est composé que de virtuoses, du batteur Mike Portnoy au bassiste John Myung (qui joue sur une basse 6 cordes, ce qui en dit long).

D’autres diront que le groupe est un genre musical à lui tout seul. Ce qui est certain, c’est qu’il ne ressemble à rien d’autre. Mon conseil est donc d’aller y jeter un œil, cela vaut le détour !


Dans ce morceau instrumental, vous remarquerez vite les caractéristiques de Dream Theater. Des morceaux longs à la structure complexe, des signatures rythmiques aussi changeantes qu’inhabituelles… et bien sûr des soli de feu.

Le jeu de ce guitariste en quête de son

Un chirurgien du Riff

Petrucci est extrêmement limpide dans son jeu. On est loin du guitariste Blues qui n’a besoin que de sa Telecaster et d’un Marshall pour faire bouger les foules. John Petrucci est d’une précision chirurgicale.

Deux raisons à cela :
-La première, nous l’avons déjà évoquée. Le guitariste est tout simplement un monstre de technique. Il ne laisse rien au hasard, et surtout aucun bruit parasite.
-La deuxième, la voici : Petrucci est un chercheur de son. Il passe des heures entouré des meilleurs ingénieurs pour mettre au point le matériel idéal pour son jeu.

A partir d’une multitude de pédales d’effets et autres racks, il perfectionne sans cesse le son de sa guitare. Voilà pourquoi il est considéré comme un chercheur de son perfectionniste.

Tout simplement l’un des meilleurs guitaristes de tous les temps

Une fois qu’il obtient le son qu’il cherche, il sait tout faire. C’est un « shredder » hors pair. Il fait du « sweep », « tapping », « legato » et maîtrise tout cela comme personne.

Il est rare de trouver des musiciens qui sonnent aussi bien en live que sur album. C’est le cas de John Petrucci, véritable bête de scène méticuleuse dans tous les détails de son jeu.


Voici un classique du groupe. Une fois de plus, il s’agit d’un morceau instrumental. Vous remarquerez le changement de batteur par rapport au morceau précédent. Après le départ du batteur Mike Portnoy en 2011, Mike Mangini que vous voyez ici prend le relai.

Arsenal d’un perfectionniste

Intéressons-nous un peu au matériel de ce guitariste d’exception. Son matos fait partie de son jeu, largement basé sur une perpétuelle recherche de la sonorité parfaite.

Commençons avec les guitares

john petrucci music man jp16

John Petrucci est un guitariste électrique avant tout. Il est rare de le trouver sur une acoustique. Depuis des années, John Petrucci fait confiance à la même marque de guitares : Music Man. Il collabore avec la marque depuis longtemps.

Music Man a sorti de dizaines de modèles signature John Petrucci, profitant, disons-le, de la notoriété du guitariste. Tous ces modèles possèdent certes leurs caractéristiques, mais sont fondamentalement semblables. L’un des derniers modèles en date : la JP-16, qui est en fait une réédition du premier modèle signature du guitariste, qu’il utilise sur l’album Image and Words.

Les guitares qu’il utilise sont d’une jouabilité juste extraordinaire. Les guitares de Petrucci sont les voitures de sport de la guitare : elles ne piloteront pas à votre place, mais elles aident quand même beaucoup à aller vite.

Il s’agit de guitares haut de gamme, relativement hors de prix. Si vous voulez investir dans ce type de guitare, essayez en revanche les guitares « Sterling by Music Man ». Elles sont largement plus abordables et sont également incroyablement jouables. A essayer !

Les amplis maintenant

mesa boogie john petrucci

Là encore, le chercheur de son qu’il est s’est naturellement associé avec une marque qui met ses meilleurs ingénieurs à la disposition du guitariste. Il possède donc ses propres amplis signature.

La marque en question : Mesa Boogie. Il s’agit d’une marque très réputée dans le monde du Metal. Ces amplis possèdent tous les composants nécessaires pour sortir un son absolument irréprochable. Le son clean est riche, le canal de saturation est agressif mais sans bruits parasites.

Les amplis du guitariste lui permettent de jouer largement avec une multitude de réglages. Le nombre de boutons sur le devant de l’ampli en témoigne.

Curieux mélomanes, l’article ce clos sur ce morceau issu du premier grand succès du groupe : L’album Images and Words.

En espérant vous avoir donné envie d’en savoir plus sur un musicien incroyable ! Laissez libre cours à vos réactions dans la section des commentaires.

Share This