Faut-il l’oreille absolue pour être un bon musicien ?

L’importance de l’oreille pour être un bon musicien

listening earPour être un bon musicien/ un bon guitariste, on m’a souvent dit qu’il fallait une bonne oreille. Quand je demande autour de moi : qu’est-ce qu’une bonne oreille en musique, on me répond : c’est l’oreille absolue. C’est article est donc consacré à décrypter le mythe de l’oreille absolue pour les guitaristes.

Pourquoi tout le monde parle de l’oreille absolue comme d’un Graal ?

L’oreille absolue est une capacité qui permet de reconnaitre instantanément une note. On raconte en particulier, l’histoire de Mozart qui, quand il était jeune, était capable d’écouter une symphonie et de s’en souvenir à la note près, une fois celle-ci terminée. Pour lui, c’était comme retenir un discours et se souvenir de chaque mot.

Avouer que si vous entendiez les notes de la même façon que vous entendez les mots, cela serait plus facile pour apprendre la guitare. En effet, vous sauriez directement si le « mot » que vous êtes en train de jouer est le « mot » que vous avez entendu.

Autrement dit, dès que vous entendez une note, vous êtes capable de dire si c’est un Do, un Ré, un Mi bémol ou un Fa dièse.

Guitaristes oreille absolueQuelques guitaristes ayant l’oreille absolue :

  • Steve Vai
  • Ritchie Blackmore
  • Eric clapton
  • Yngwie Malmsteen
  • Jimi Hendrix
  • Danny Gatton
  • Eric Johnson
  • Tony MacAlpine
  • Andrés Segovia
  • Ximo Tebar

Qu’est-ce que l’oreille absolue ?

Comme nous l’avons vu plus haut, l’oreille absolue est une capacité qui permet à celui qui la possède de reconnaitre instantanément une note. Les personnes qui ont l’oreille absolue ont une capacité très fine et très précise pour distinguer les fréquences sonores.

Dans un contexte musical, l’oreille absolue peut être éduquée grâce à l’apprentissage du solfège et de la théorie musicale. Ainsi, la personne pourra exprimer selon les codifications musicales ce qu’elle entend : un Do, une quinte, la gamme mineure de Si, …

Oreille musicale absolueCependant, il arrive que dans des contextes autres, une personne ayant l’oreille absolue n’en soit pas consciente. Selon les études, on estime qu’une personne sur 10 000 possède l’oreille absolue.

Il arrive qu’une distinction soit faite entre l’oreille absolue active (capacité à chanter juste sans référence externe en plus) et l’oreille absolue passive. Je trouve que l’oreille absolue étant suffisamment rare, cette distinction est peu pertinente et je préfère vous parler de la différence entre l’oreille absolue et l’oreille relative.

Pour les détails plus technique voici le lien vers l’article Wikipédia de l’oreille asbolue

La différence entre l’oreille absolue et l’oreille relative

Pour faire simple, si l’oreille absolue est la capacité à identifier précisément une note, l’oreille relative est la capacité à identifier les écarts entre les notes ou les intervalles pour être plus précis. SI vous décidez un jour de travailler votre oreille, dans la majorité des cas, il est inutile de viser l’oreille absolue, une bonne oreille relative est parfaitement suffisante pour être un bon musicien.

L’oreille absolue est-elle acquise ou innée ?

C’est un vaste sujet assez polémique. Certains disent que oui, d’autres que non. Les deux cas existent :

  • Il existe des témoignages de personnes ayant l’oreille absolue dès la naissance et n’ayant rien fait pour la travailler et l’obtenir
  • Comme il existe des personnes qui ont travaillé dur et qui à force d’efforts et d’exercices ont acquis l’oreille absolue Cependant, il semble qu’à la naissance, nous ayons tous une forme d’oreille absolue, qui se perd en grandissant pour plusieurs raisons : environnement culturel, familial, exposition à la musique, … bref, sur cette question le mystère demeure.

developper son oreilleSachez cependant que plus vous commencez jeune la musique plus vous avez de chance d’avoir l’oreille absolue. Des études montrent que 40% des musiciens ayant débuté la musique avant 4 ans ont l’oreille absolue alors que seulement 3% pour ceux qui ont débuté avant 9 ans.

Avantages et inconvénients de l’oreille absolue

Avantages d’avoir l’oreille absolue :

  • Avoir l’oreille absolue c’est cool !
  • Capacité à entendre une mélodie et de savoir la rejouer sans difficulté

Inconvénients d’avoir l’oreille absolue  :

  • Difficulté à entendre les mélodies : forcément, vous entendez le nom des notes à la place (le cerveau transpose automatiquement les sons entendus en ça c’est un Do, ça c’est un Ré mineur, ça c’est un Fa bémol, ….)
  • Intolérance à la moindre erreur d’accordage, vous entendez directement que c’est faux et cela vous est insupportable. (lors d’une soirée, une amie qui possède l’oreille absolue a été obligée de quitter la soirée, car le DJ faisait constamment des erreurs dans ses transitions et cela lui était insupportable, car dissonant / faux)

Avez-vous l’oreille absolue ?

Vous pouvez tester votre oreille absolue sur ce site : test oreille absolue

Developper son oreille relative

Comment avoir une oreille absolue ?

Si l’on suppose que l’oreille absolue est acquise, il existe plusieurs méthodes pour la travailler. Ces méthodes sont basées principalement sur :

  • L’écoute de notes, d’accord, de gamme, …
  • La répétition / l’entrainement
  • La mémorisation des notes
  • Le chant
  • L’association des sons avec des mélodies / des couleurs / des émotions

Personnellement, je n’ai pas l’oreille absolue et je ne peux pas juger de l’efficacité de ces méthodes. Si vous voulez vous lancer dans ce projet : développer votre oreille absolue, votre témoignage nous intéresse et je suis prêt à le publier à la suite de cet article si vous me l’envoyez.

Comment entrainer et développer son oreille

Si l’on part de l’hypothèse que l’oreille absolue est innée et que vous ne l’avez pas, bonne nouvelle, vous allez pouvoir travailler votre oreille relative.

Pour travailler votre oreille, il existe des centaines d’exercices différents et d’approches différentes. L’objectif de ces exercices est de vous faire percevoir la différence entre 2 sons. Pour vous donner quelques exemples, vous pouvez faire :

  • Des comparaisons d’intervalles
  • Des comparaisons de notes
  • Des comparaisons d’accords

Qui dit oreille relative dit forcement comparaison et éléments de référence.

Je vais bientôt débuter une rubrique consacrée au développement de l’oreille. Dites-moi dans les commentaires

  • ce qui vous empêche de travailler votre oreille
  • ce que vous voudriez faire avec une meilleure oreille
  • comment vous aimeriez vous exercer

4 commentaires

  1. Christophe sur 20 octobre 2015 à 9 h 11 min

    Il n’est pas facile de définir ce qu’est un « bon musicien ».

    Une chose est sure, c’est qu’avoir de l’oreille aide énormément à être musicien. ça aide à déchiffrer plus vite, à s’adapter plus vite, à mieux communiquer avec les autres musiciens, à composer plus facilement.
    Accessoirement, c’est aussi l’organe du musicien. Pas d’oreille, pas de musique !

    Pour ce qui est de l’oreille absolue, comme le dit Edouard, c’est cool ! mais pas indispensable. Tout dépend de vos priorités. Si vous avez déjà commencé à travailler votre oreille relative, peut-être y a t il des choses plus importantes pour vous sur lesquelles passer temps…

  2. Marie sur 3 juillet 2014 à 19 h 15 min

    Moi quand j’ai commencé le chant choral, je n’avais jamais fait de solfège de toute ma vie. Pour apprendre nos chansons, nous avons une partition. J’était gênée parce que tout les choristes faisaient du solfège et pas moi…donc je me sentait à part mais pour me sortir de là je me suis guidée à l’oreille. Mes parents et mon prof de musique me disent que j’ai une bonne oreille et que j’ai un don ( des facilités pour la musique ) mais que ce don je ne l’utilisais pas donc je me mets à la guitare depuis deux semaines et je vais débuter le solfège. Mais je pense comme beaucoup d’autres : le plus important est l’apprentissage et la technique mais pas forcément l’oreille ( ce n’est pas faux, l’oreille est nécessaire mais pas si importante que ça !

  3. Kara Kalm sur 17 mai 2014 à 8 h 08 min

    Je pense qu’au final c’est plus ta créativité, ta technique et ce que tu veux exprimer qui vont faire de toi un bon musicien. C’est vrai qu’entendre des sons ça aide à bien travailler et comprendre la musique mais pour faire de la musique il ne suffit pas d’entendre, il faut aussi pratiquer.

    Ce n’est pas parce que tu sais rejouer une mélodie que tu es forcément capable de toucher les gens et exprimer avec justesse ce que tu as au fond de toi, ce qui est selon moi le but premier d’un bon musicien.

    L’oreille absolue est au musicien ce que l’argent au bonheur, l’un ne garantit pas l’autre mais c’est toujours mieux d’en avoir 😀

  4. Hugo sur 30 août 2013 à 12 h 39 min

    Moi je n’ai pas eu de soucis pour entrainer mon oreille, j’ai fait de la formation musicale pendant une douzaine d’années et ça m’a énormément apporté (autant au niveau culturel qu’au niveau « technique », rapport à l’entrainement de l’oreille). Par contre je me permettrais de donner un autre conseil qui m’a aussi beaucoup aidé, c’est de ne pas hésiter à essayer de repicker des chansons ou juste des morceaux de chanson à l’oreille, sans regarder une tablature déjà faite sur internet. Pour ma part j’ai pu non seulement travailler mon oreille, mais je me rends compte que je travaille maintenant beaucoup plus en écoutant qu’en regardant, de plus j’ai compris le cheminement mélodique et harmonique de certains morceaux qui m’étaient flous, du coup je peux m’en resservir pour des compositions personnelles !

Laissez un commentaire