Menu

Jouer Highway to Hell – ACDC à la guitare

Apprendre à jouer Highway to Hell à la guitare

Highway to Hell est un classique parmi les classiques du Rock.

C’est une chanson relativement facile et intéressante à apprendre car elle comporte plusieurs parties bien distinctes : Intro, Refrain, Couplet, Solo, transitions, ainsi qu’une structure simple.

Si tu veux accéder gratuitement et directement à la leçon complète en vidéo avec le détail de chaque partie et les tablatures tu peux le faire en cliquant sur ce lien. Il suffit de se connecter à ton compte MyGuitare ou d’en créer un gratuitement.

Avant de commencer et pour se faire plaisir je mets la vidéo officielle ici

Avant d’apprendre comment la jouer à la guitare, intéressons nous un peu à l’histoire qui l’entoure.

Un peu d’histoire autour d’Highway to Hell

Highway to Hell est le nom d’une chanson, mais aussi d’un album.

Highway to Hell : l’album

Highway to Hell est d’abord le nom du 6ème album d’ACDC. Il est sorti le  sur le label Albert en Australie et le sur Atlantic Records dans le reste du monde. (Pour tous les petits détails techniques, je te laisse regarder l’article de wikipedia sur Highway to Hell qui est bien documenté)

À cette époque le groupe était composé de :

  • Bon Scott – Chant
  • Angus Young – Guitare Solo
  • Malcolm Young – Guitare Rythmique
  • Cliff Williams – Guitare Basse
  • Phil Rudd – Batterie

Malheureusement, le chanteur, Bon Scott, décède quelques mois plus tard, ce qui mettra fin à l’ère Bon Scott.

L’album suivant d’ACDC : Back in Black lui rendra hommage.

Highway to Hell : la chanson

Selon différentes sources, « Highway to Hell » était le surnom de la Canning Highway, une autoroute, en Australie.

Cette autoroute part de l’endroit où le chanteur Bon Scott a vécu à Fremantle et se termine dans un bar appelé The Raffles.

Ce bar avait la réputation d’être un grand repère de fans de rock’n roll dans les années 70.

Au fur et à mesure que Canning Highway s’approche du bar, elle emprunte une pente de plus en plus raide, qui avait pour conséquence de nombreux excès de vitesse.

Et si je traduis les paroles, on retrouve bien cette idée : « Pas de panneaux d’arrêt…. limites de vitesse… personne ne va me ralentir. »

En raison de la vitesse excessive et probablement l’alcool, on déplore de nombreuses morts, de personnes qui se sont tuées en tombant dans le vide au sommet de la colline ou d’une intersection mal négociée. C’est pour cela que les australiens surnommaient cette autoroute, la route de l’enfer.

Encore une fois, si on traduit les paroles, quand Bon Scott chante : « Je suis sur la route de l’enfer », cela signifiait qu’il se rendait dans son bar préféré pour boire avec ses potes et faire la fête.

Et une dernière une fois, en traduisant les paroles, on retrouve bien cette idée « Il n’y a rien que je préférerais faire. Je descends, c’est la fête, mes amis seront là aussi. »

Voilà qui, je l’espère te donne, un peu plus de contexte à cette chanson, et qui te permettra sans doute d’appréhender les paroles sous un autre regard.

J’ai mis les paroles d’Highway to Hell en bas de cet article.

Passons maintenant à la partie qui t’intéresse sans doute le plus : Comment jouer ce tube à la guitare.

Comment jouer Highway to Hell à la guitare

Mise en garde avant de commencer : Pour jouer cette chanson, il faut maitriser les double-croches et les silences, sinon, ça va être trop dur et cela risque d’être frustrant.

Si tu maitrises, tu peux te lancer dans son apprentissage.

Sinon, je te conseille de suivre les 2 premiers modules du Rythme dans la Peau avant de t’y lancer (le Rythme dans la Peau est notre méthode principale pour apprendre la guitare et devenir autonome).

Bien, commençons.

Pour jouer l’original d’Highway to Hell que ça soit la version Live ou Studio, il faudrait plusieurs guitares. Ici notre but va être de recréer une version à une seule guitare qui te permettra de jouer la chanson de A à Z en envoyant du gros son.

Il va donc y avoir quelques différences et adaptations, notamment sur les fills que l’on va devoir intégrer à la rythmique.

Mais rassure toi, c’est pour la bonne cause 😉

Si tu veux accéder gratuitement et directement à la leçon complète en vidéo avec le détail de chaque partie et les tablatures tu peux le faire en cliquant sur ce lien.

Il suffit de se connecter à ton compte MyGuitare ou d’en créer un gratuitement.

Les Accords

Highway to Hell est en LA (tonalité).

Les accords sont pour le :

  • Refrain : LA (Powerchord), (Powerchord), SOL puis RÉ/FA#
  • Couplet : LA (Powerchord) puis RÉ/FA#  puis SOL (Powerchord) puis RÉ/FA# – SOL -RÉ/FA# – SOL – RÉ – LA
  • Transition Couplet – Refrain : MI (Powerchord)
  • Transition Refrain – Solo : RÉ/FA#  puis SOL (Powerchord)

Voici ci-dessous, les principaux accords (inhabituels) d’Highway to Hell.

(je n’ai pas rappeler le Ré et le Sol, mais je pense que tu les connais déjà. Sinon, je t’encourage à suivre d’urgence le Rythme dans la Peau 😉

Accords Guitare - Highway to Hell ACDC - Principaux

 

La Rythmique

La rythmique d’Highway to Hell est en croche, avec un tempo entre 110 bpm et 118 bpm.

Tu peux la jouer en Aller ou en Aller-Retour.

Personnellement, pour respecter davantage l’esprit d’ACDC, je préfère la jouer en Aller-Retour.

Comme je le dis souvent, la rythmique, c’est la clé. Sans une bonne rythmique, la chanson ne va pas groover pareil.

Pour Highway to Hell, il faut faire attention à 2 choses :

  • Bien respecter les silences, il faut qu’ils soient net et précis
  • Mettre une tonne d’énergie (mouvement ample, souple et énergique de la main droite) et bien garder le tempo pour conserver la même énergie pendant toute la chanson

La rythmique est sur le ET (retour), mais l’énergie est à mettre sur le temps (c’est un des secrets d’ACDC).

Autre conseil : Pour garder le tempo, il faut faire les silences avec la main gauche et non avec la main droite.

 

La structure de la Chanson

La structure d’Highway to Hell est une structure simple, directe et efficace caractéristique d’ACDC. C’est « une autoroute » du début à la fin.

Pour jouer la chanson, de A à Z, il faut jouer :

  • 2 intros (même chose que le couplet)
  • 4 couplets puis transition vers le refrain
  • 4 refrains puis transition vers le couplet
  • 4 couplets puis transition vers le refrain
  • 4 refrains puis transition vers le solo
  • Solo
  • 4 refrains
  • Pick slide
  • 4 refrains
  • Fin

Tu peux accéder gratuitement à la leçon complète en vidéo avec le détail de chaque partie et les tablatures en cliquant sur ce lien.

Il suffit de se connecter à ton compte MyGuitare ou d’en créer un gratuitement.

Comment jouer le couplet

Voici la tablature de la rythmique du couplet d’Highway to Hell.

J’ai indiqué le sens des coups de médiator.

Attention à bien respecter la durée de chaque note.

Rythmique guitare Couplet Highway to Hell - ACDC

 

Comment jouer le Refrain

Dans ce tuto, Cyrille d’apprendra à jouer le refrain d’Highway to Hell.

Voici la tablature de la rythmique du refrain d’Highway to Hell.

J’ai indiqué le sens des coups de médiator.

Attention à bien respecter la durée de chaque note.

Rythmique Refrain Highway to Hell - ACDC

Comment jouer le Solo

Dans le solo d’Highway to Hell, Angus alterne entre la gamme pentatonique mineure et majeure de LA.

La gamme pentatonique mineure de La, se joue à la case 5, Angus utilise la 1ère position (c’est la plus classique et la plus souvent utilisée. Si tu veux en savoir plus sur la gamme pentatonique, je te recommande la lecture de cet article consacré à la gamme pentatonique mineure)

La gamme pentatonique majeure de La, se joue 3 cas plus haut, en case 2. Elle correspond à la gamme pentatonique mineure de Fa#.

Voici le schéma de la gamme pentatonique mineure de Fa# (case 2).Gamme Pentatonique Mineure de FA#

Pour jouer la gamme pentatonique mineure de La, il suffit de décaler ce schéma en case 5 (décalage de 3 case).

Le solo est détaillé note à note dans la leçon complète, que tu peux retrouver en entier en cliquant ici.

Comment avoir le son d’ACDC pour jouer Highway to Hell

Pour avoir le son d’Angus dans Highway to Hell, mieux vaut se rapprocher le plus possible de son matériel :

  • Une Gibson SG – micro chevalet
  • Un ampli Marshall avec beaucoup de gain (distorsion) mais sans trop saturer

Si tu n’as pas le même matériel (c’est normalement la majorité d’entre nous), voici comment s’en rapprocher :

  • Utilise un micro double bobinage (Humbucker) en position chevalet
  • Utilise un ampli typé Rock (Marshall, Orange, Mesa Boogie, Riviera, …)
  • Mets le gain au delà de la moitié (à voir en fonction de ton ampli et de tes goûts, entre 5 et 8) mais pas trop non plus
  • Tu peux ajouter un peu de Reverb
  • Ne pousse pas trop les potards des aigus (5) et des basses (5), ce sont les médiums qui sont les plus importants (5 à 7)

Et ça devrait être pas mal.

ACDC utilisait relativement peu d’effet et préférait obtenir leur son en poussant le gain sur leurs amplis, au maximum.

Si tu as un ampli te type Fender, tu peux ajouter une pédale de distorsion pour le booster un peu.

Si tu as une pédale mutli effet, sélectionne un ampli de type : Classic Rock, Classic British, Classic Drive, … (les multi-effets n’ont souvent pas le droit d’utiliser le nom de la marque de l’ampli qu’ils simulent, ici Marshall, ils utilisent donc des noms suffisament proches pour qu’on puisse les reconnaitre sans les nommer 😉

Enfin si tu as une guitare de type Strat, avec uniquement des micros simple bobinage, utilise aussi le micro chevalet. Le son manquera toujours un peu de muscle par rapport à un double, mais l’essentiel n’est pas là, le plus important est de savoir jouer la chanson en entier.

Une remarque sur le son :

Tu peux passer des heures et des heures à essayer d’avoir le son le plus proche de l’original.

Je pense que ça n’en vaut pas la peine.

À partir du moment où tu trouves un son qui te plait, arrête de chercher plus loin.

Cela te permettra de jouer plus de musique et d’avoir plus de temps à consacrer à la guitare.

Il faut savoir qu’il y a des dizaines et des dizaines voire des centaines de paramètres qui influent sur le son : la salle d’enregistrement, le matériel, les musiciens, … à moins d’être un spécialiste ou un cover band, les heures de recherches n’en valent pas la chandelle 😉

Les paroles d’Highway to Hell

Livin’ easy, livin’ free
Season ticket on a one way ride
Asking nothing, leave me be
Taking everything in my stride
Don’t need reason, don’t need rime

Ain’t nothing I would rather do
Going down, for a time
My friends are gonna be there too

I’m on the highway to hell
On the highway to hell
Highway to hell
I’m on the highway to hell

No more stop signs, speed limit
Nobody’s gonna slow me down
Like a wheel gonna spin it
Nobody’s gonna mess me around
Hey Satan, paid my dues
I’m playing in a rockin’ band
Hey Mamma, look at me
I’m on the way to the promised land

I’m on the highway to hell
Highway to hell
I’m on the highway to hell
Highway to hell

Don’t stop me

I’m on the highway to hell
On the highway to hell
I’m on the highway to hell
On the highway to

( Highway to hell )
On the highway to hell
( Highway to hell )
Highway to hell
( Highway to hell )
I’m on the highway to hell

( Highway to hell )

And I’m going down all the way
I’m on the highway to hell

La leçon complète en vidéo

Tu en sais maintenant vachement plus sur cette chanson.

Tu peux accéder à la leçon vidéo en entier en cliquant ici.

C’est gratuit. Il suffit de s’inscrire sur MyGuitare ou de se connecter si tu as déjà un compte.

Tu pourras voir les versions des autres élèves qui ont participé et tu auras accès à tous les détails en vidéo (y compris le solo note à note).

Pour y accéder gratuitement, clique sur ce lien et apprend à jouer en entier Highway to Hell !

Enfin, si tu as des questions ou des remarques, n’hésite pas à m’en faire part ci-dessous, dans les commentaires.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

8 réponses

  1. Super petit article, merci 😉
    Je trouve intéressante l’anecdote (je n’avais jamais cherché à connaitre l’histoire de la chanson, j’écoutais juste, ado que j’étais, en secouant la tête :))
    Les infos « réglages son » vont m’être utile (Cyrille en parle dans les vidéos, mais j’avoue que j’avais besoin de précisions, je comprends vite après de longues explications schématisées 😉
    Bref merci beaucoup;
    À mon avis je vais galérer pour les transitions, pour les silences et pour le solo…
    L’important est de participer, surtout que ce morceau est juste génial 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *