La différence entre avoir du talent et développer son talent

Je vais être un peu sévère, mais si vous êtes artiste, si vous sentez que vous voulez être guitariste, alors, vous devez éliminer le mot « talent » de votre vocabulaire.

Vous ne devriez même pas vous préoccuper de savoir si vous en avez ou non. La seule chose qui devrait vous préoccuper c’est de savoir à quel point vous aimez la musique et la guitare. Ce qui devrait aussi vous préoccuper c’est de savoir combien de temps vous passez à faire ce que vous aimez (de la guitare). Que vous ayez du talent, ou non, laissez les autres perdre leur temps à se poser cette question et profitez-en pour jouer.

Quand vous restez concentré sur votre passion pour ce que vous faites (la guitare par exemple), le chemin à parcourir vers votre objectif devient plus clair et plus facile.

Si vous aimez la guitare blues et que vous voulez jouer comme Jimi ou Stevie Ray, et c’est tout ce que vous voulez faire, alors il est clair qu’apprendre le solfège n’est pas en tête de vos priorités.

En revanche, jouer le plus souvent possible avec d’autres personnes qui jouent du blues est pour vous une priorité bien plus élevée.

De même, l’apprentissage et la copie des solos d’une centaine d’autres joueurs font partie du top de vos priorités. Cela prendra du tempset peut être que sur le chemin, vous aurez envie d’apprendre le solfège, mais dans un premier temps, ce n’est pas essentiel.

 

Apprendre le solfège 2

 

Lorsque j’ai débuté, mes amis m’ont montré la gamme de blues et quelques licks. Je n’étais pas très intéressé par l’apprentissage de tous les motifs et les positions de doigtés que l’on peut apprendre à la guitare. Je voulais comprendre d’une manière plus mentale ou intellectuelle ce que je faisais.

Je voulais connaitre le nom des notes et ainsi de suite. C’était juste le fruit de ma personnalité. Je ne savais pas alors que quelques années plus tard, je serais séduit par la guitare classique, qui est un style qui exige avec une absolue nécessité de connaitre le solfège. En réalité, je ne faisais que suivre ma nature et ce que j’avais envie de faire et d’apprendre.

Être en contact avec vous-même, votre vraie nature et vos besoins d’expression musicale est une chose essentielle, c’est la première brique de votre développement en temps que guitariste. Cependant, prenez garde à ne pas vous laisser emprisonner par une « image de soi » qui vous dirait que « vous ne devriez pas  » apprendre le solfège ou la théorie musicale.

Devriez-vous apprendre le solfège ?

Est ce que cela va dégrader ma musique ?

Ce que je vais dire ensuite doit être compris et utilisé dans le contexte de ce que j’ai dit précédemment. Il ya beaucoup de joueurs qui ne se posent jamais cette question.

Ils connaissent déjà, intuitivement, la réponse.

Apprendre le solfège 3

Cependant, beaucoup de guitaristes se posent des questions et n’ont pas encore trouvé la réponse. Je vais donc essayer ici, de leur apporter ma contribution pour les aider à y répondre et rendre les choses un peu plus claires.

D’un point de vue, GÉNÉRAL, apprendre le solfège ne peut pas faire de mal, à personne. Faites-moi confiance, si vous avez du talent, que vous savez vous exprimer musicalement, que vous avez des idées, vous n’allez pas tout perdre en développant votre compréhension de la théorie musicale.
Si naturellement, vous trouvez que vous n’avez pas beaucoup de prédispositions pour la musique ou que vous n’avez pas beaucoup d’expérience, alors apprendre le solfège peut vous ouvrir un tout nouveau champ de possibilité et de compréhension musicale.

La clé de la musique

Le solfège peut vous donner les clés pour comprendre les «mystères de la musique ».

J’aime enseigner aux élèves la théorie musicale, parce que cela leur donne plus d’indépendance et de liberté.

En fait, pour l’apprenti guitariste, apprendre le solfège est comme une assurance contre tout blocage ou source de confusion futurs.

Un nombre impressionnant de guitaristes se retrouve confronté au fil des années à des concepts musicaux qu’ils ne comprennent pas et cela est source d’une grande frustration.

Cela s’explique parce que la compréhension de ces concepts est le passage vers un niveau supérieur de jeu et de musique.

Je reçois souvent des questions d’apprentis guitaristes comme «Pouvez-vous m’expliquer les dominantes secondaires ou les majeures septièmes ?» Ou «Comment puis-je utiliser une gamme mineure harmonique pour improviser ? »

Malheureusement, je ne peux pas répondre à ces gens. Ils ne réalisent pas que, pour comprendre la réponse, une connaissance de la théorie musicale est requise.

Un vocabulaire à part entière

En d’autres termes, je dois utiliser un langage particulier pour répondre à ces questions, et ils ne connaissent pas cette langue. Donc, nous ne pouvons pas communiquer. Ils sont coincés avec leur question.

C’est comme essayer d’apprendre la grammaire, sans être en mesure de lire des mots.

Vous pouvez être en mesure d’obtenir une certaine compréhension si vous trouvez un enseignant créatif, mais vous ne pourrez jamais atteindre une compréhension complète ou satisfaisante de la grammaire de la même façon que si vous pouviez lire.

Aussi en général, je recommande toujours d’apprendre le solfège ou du moins la théorie musicale appliquée à votre instrument (la guitare dans notre cas).

Apprendre le solfège

Qui doit apprendre le solfège ?

Vous devez apprendre le solfège si

Ci-dessous voici les gens qui doivent absolument apprendre le solfège :

  • · Tous ceux qui ont envie d’apprendre
  • · Tous ceux qui souhaitent un jour avoir une compréhension complète et sophistiquée de la musique et de la théorie musicale
  • · Quiconque envisage une carrière dans la musique, à moins que ce soit une carrière de musicien Rock/ Blues ou Folk, mais là encore, même si cela n’est pas nécessaire, cela ne fera pas de mal
  • · Toute personne souhaitant jouer de la guitare classique ou du jazz

Vous n’avez pas besoin d’apprendre (pour le moment) si

Qui ne devrait pas (nécessairement) apprendre le solfège ?

  • · Tous ceux qui n’ont absolument pas envie d’apprendre
  • · Toute personne qui souhaite uniquement être un musicien de Rock/Blues ou Folk
  • · La plupart des gens qui commencent tout juste à apprendre à jouer de la guitare.

Quand commencer à apprendre le solfège ?

Un peu de polémique : Le solfège c’est nul ! la faute à qui ?

Il existe une croyance générale que les élèves doivent apprendre le solfège dès le début. Je ne le pense pas. Je fais rarement cela avec mes élèves. Ce sera comme vouloir tuer des mouches avec un bazooka ! C’est inutile ou démesuré comme vous préférez.

Avec la guitare, il est très facile d’enseigner la musique au début sans apprendre le solfège. De cette manière, l’élève est immédiatement à la musique de manière émotionnelle, et c’est l’aspect émotionnel de la musique qui leur a fait commencer les leçons.
Apprendre le solfège, mais aussi apprendre à lire la musique est affaire très mentale, intellectuelle, car on est confronté à de nombreux concepts abstraits.
Je crois donc qu’il est préférable de faire un peu de musique avant de se lancer bille en tête dans le solfège, car cela le rend beaucoup plus intéressant et concret.

Apprendre la musique

Comment apprendre le solfège ?

Généralement, avec mes élèves, je trouve une chanson qu’ils aiment, qui a des accords simples, et nous nous mettons au travail.

Après quelques mois de pratique, j’introduis le sujet de la théorie musicale, le solfège et ce ne pose généralement aucun problème à mes élèves, car ils peuvent rapprocher ses concepts abstraits d’exemples concrets vus ensemble.

De plus, ils sont plus en mesure de comprendre pourquoi il est important de comprendre le solfège et la musique commence alors à faire du sens.
Apprendre aux enfants le solfège est très délicat et nécessite une grande habileté. Le problème c’est que cela est très souvent mal fait et beaucoup d’enfants abandonnent la musique à cause du solfège. Personnellement, et c’est un avis uniquement personnel, je trouve que c’est une honte.

Supposons, par exemple, que vous essayez d’enseigner le solfège à un élève de primaire, CP par exemple. Vous désirez introduire le concept de notes pointés (une noire pointée par exemple). Pour que votre élève puisse comprendre ce concept, il doit connaitre les fractions pour ensuite comprendre le concept de «la moitié de quelque chose ».

Il est très probable qu’il ne comprenne pas encore cela. Vous devrez alors aussi être un peu professeur de maths. Il est courant qu’un enfant de moins de 10 ans ne connaissant pas les fractions mette 6 mois pour bien comprendre ce concept de notes pointées.

La vérité sur l’apprentissage du solfège

En fait, je crois que beaucoup d’adultes qui ont eu des difficultés à apprendre le solfège sont les victimes d’un mauvais enseignement. Il ya souvent beaucoup de sous entendus, et de sous-concepts essentiels que l’enseignement traditionnel omet de mentionner et qui sont les vrais coupables. La capacité des élèves (enfant ou adulte) à bien faire n’est pas absolument pas la source du problème.

Enfin, il faut bien comprendre qu’apprendre le solfège peut être un processus long, de la même manière qu’apprendre la lecture. Il faut suffisamment de travail, sur une période de temps suffisamment longue.

Vous pouvez apprendre à lire la musique lentement et vous pouvez aussi vouloir apprendre à lire très vite jusqu’à être capable de jouer en direct ce que vous lisez même si vous n’avez jamais travaillé le morceau.

Apprendre ou pas et jusqu’où apprendre, la réponse vous appartient. Cependant, sachez que c’est un sujet que vous ne devriez pas prendre à la légère. Votre décision doit être éclairée et faire l’objet d’un examen minutieux de vos objectifs.

Apprendre la guitare-1

Retrouvez la partie 1 de cette article : Qui doit et qui ne devrait pas apprendre le solfège ? Partie 1

Qu’en pensez vous ? pensez vous que l’enseignement du solfège est une des causes principales d’abandon ou de dégout de la musique ? dites le moi dans les commentaires.